top of page
ob_8c88f3_shiatsu-kanji-sans-fond.png

LE SHIATSU

Shiatsu Lille - d'un point à l'autre Shiatsu - Emmanuelle Dautremont

"Le coeur du Shiatsu est comme l'amour maternel. La pression sur le corps stimule la source de la vie"

Tokujiro Namikoshi

0-5_edited_edited.jpg

Le Shiatsu, ou  littéralement "pressions avec les doigts", est une pratique manuelle japonaise puisant son inspiration et sa source dans la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Il consiste en l'application de pressions rythmées sur tout le corps, le long des méridiens et points d'acupuncture, dans un but de rééquilibrage corporel et d'amélioration ou du maintien de la santé. C'est une technique naturelle et holistique d'harmonisation énergétique dont l'action agit sur tous les plans : physique, mental, émotionnel et spirituel.

Il libère des tensions, blocages et nœuds installés, procurant instantanément une détente profonde. Il harmonise les énergies Yin-Yang par le biais des méridiens (fleuves d'énergie, Qi) traversant le corps, en alliant travail énergétique, techniques de percussions, d'étirements et de pressions.

Cet art sensible du toucher a également, dans la tradition japonaise, un rôle éminemment préventif : agir avant que le déséquilibre ne s'installe, et que la douleur, le mal être ou la maladie ne surviennent. C'est pourquoi il est recommandé de recevoir un Shiatsu régulièrement, idéalement à chaque changement de saison et changement de vie important (déménagement, perte de travail, nouvel emploi, deuil, naissance, mariage, séparation, examens, etc...).

Le Shiatsu est une manière entière d'être à soi et au monde. En reliance avec le tout, à l'écoute, en présence, dans l'accueil de ce qui est. Avec gratitude, douceur et bienveillance. Dans le souffle de vie.

"Le Shiatsu est une des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d'intérêt ».

Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais peut se présenter plutôt comme un complément. Il ne dispense pas d'un avis médical, sa pratique pouvant être contre-indiquée dans certaines situations.

Le Shiatsu est reconnu officiellement par le Ministère de la Santé japonais depuis 1955, et est reconnu officiellement par l’État français et le Ministère du Travail comme profession depuis 2015 (J.O. du 25/07/2015). Seul le SPS (Syndicat Professionnel de Shiatsu)  est actuellement habilité à délivrer un titre professionnel de "Spécialiste en Shiatsu" reconnu par l’État."

bottom of page